Skip to content
"On me déshabille dans une chambre de la ferme pour me fouiller"

Abbé Joseph Thomas de Haut-Bois

Le 21 août, l'abbé Joseph Thomas de Haut-Bois, hameau situé non loin d’Ohey, sera victime et témoin direct des exactions commises par les troupes allemandes à l’égard de ses paroissiens. Il rapporte : «  (…) nous entendons tout à coup dans le village une terrible fusillade : les soldats à moitié ivres tiraient sur des poules, des pigeons, etc. En même temps, ils se mettaient à piller les maisons de fond en comble. Aussitôt nous descendons dans les caves et nous y restons jusque 2 heures. Aussitôt entendant des bruits de chevaux, je remonte et les Allemands m’apercevant me disent de les suivre. (…) Pendant le trajet, je suis l’objet d’avanies et de menaces. Le colonel (…) vient m’interpeller et me dit : « On a tiré dans le village et vous serez fusillé ». On me déshabille dans une chambre de la ferme pour me fouiller. Deux sentinelles me gardaient en me narguant. Après quelque temps, je vois arriver un de mes paroissiens, Jean-Baptiste Lemaître, qui avait le bras en écharpe et perdait du sang. Il me dit : « On tire, on tue, on crie et on se sauve ». En effet, les Allemands tiraient dans toutes les directions et visaient ceux qui s’enfuyaient. C’est ainsi que Léon Goffin, 45 ans, fut tué : il tenait par la main un petit enfant, son neveu. Quand il vit qu’on alignait les hommes, il chercha à se mettre, avec l’enfant, en sécurité, mais déjà il était abattu. (…). Des soldats amenèrent ensuite dans la chambre où je me trouvais, trente-quatre de mes paroissiens qu’ils venaient de faire prisonniers ». Ensemble, ils seront conduits à Liège en subissant tout au long du trajet des humiliations de la part des troupes allemandes. À Liège, le curé sera flagellé devant ses paroissiens. Ils seront finalement tous libérés et reviendront au compte-goutte dans leur village début du mois de septembre. 

(Témoignage recueilli par le Chanoine Schmitz et Dom N. Nieuwland dans le cadre de leur collection de Documents pour servir à l'histoire de l'invasion allemande dans les provinces de Namur et de Luxembourg)

© 2011-2018 Ambiances asbl - Crédits - Bibliographie - Contact - f / t / g+