Skip to content
"Et je me suis laissé tomber sur le côté. J’ai beaucoup saigné ; je ne sentais rien, j’ai fait le mort"

Félix Heurter, survivant de la fusillade Place des Tilleuls à Andenne

Le 21 août, le cortège des prisonniers civils (hommes, femmes et enfants) conduit à la Place des Tilleuls à Andenne laisse de nombreux récits de la part de témoins oculaires. Avant de mettre à exécution leur plan de fusillade des hommes présents sur la place, les Allemands, soucieux de venger un des leurs qui aurait été tué par des francs-tireurs, détachent trois personnes du groupe de prisonniers et les fusillant devant tous les habitants de la ville. Félix Heurter survécu à cette fusillade et décrit cette scène : « Je n’ai entendu que « à le mur », et je suis allé me mettre contre le mur, sans penser à rien. Le soldat, un tout jeune homme, a mis son fusil contre un arbre de la place et, la crosse sous le bras a tiré sans viser. La balle m’a transpercé le poumon gauche un peu en dessous du cœur. Je restai debout contre le mur. Alors je me suis dit : « Si je reste debout, il tirera une seconde fois ». Et je me suis laissé tomber sur le côté. J’ai beaucoup saigné ; je ne sentais rien, j’ai fait le mort, puis je me suis évanoui un moment, car on est venu me mettre un essuie-main sur le visage et je ne m’en rappelle pas. Avant de m’évanoui, j’ai entendu qu’un autre venait se mettre au mur et qu’on tirait. C’était Joseph Froidbise, je l’ai entendu râler deux fois. L’essuie-main était si mince que je voyais à travers. J’ai vu partir les soldats et les Tilleuls se vider… Un peu après, deux soldats de la Croix-Rouge m’ont transporté chez M. Philippart, où ils m’ont lavé en pansé. Puis on est allé chercher une civière à l’hôpital et on m’y a transporté. J’y suis resté cinquante-et-un jours ». La troisième victime est Camille Hubeaux qui prit de panique tenta de s’enfuir mais il fût rattrapé et tué d’un coup de baïonnette dans le ventre et achevé d’un coup de fusil. 

(Témoignage recueilli par le Chanoine Schmitz et Dom N. Nieuwland dans le cadre de leur collection de Documents pour servir à l'histoire de l'invasion allemande dans les provinces de Namur et de Luxembourg)

© 2011-2018 Ambiances asbl - Crédits - Bibliographie - Contact - f / t / g+