Skip to content
"Ainsi périrent tous les hommes adultes de ce quartier, alors qu’ils ne possédaient pas d’armes"

M. A. Bille et M. Carlier, curés de Waulsort

 

Mécontents de rencontrer la résistance des soldats français, les troupes allemandes pénètrent à Waulsort dans l’idée de se venger sur la population. M. A. Bille, curé de Waulsort et M. Carlier, son successeur, rappellent un événement tragique qui s’est déroulé le 23 août et qui coûta la vie à 13 habitants du village : « (…) Pénétrant dans les maisons, ils enlevèrent les habitants et fusillèrent systématiquement, en trois groupes, les hommes qu’ils rencontrèrent, à l’exception d’un boulanger, Joseph Defrenne, qu’ils obligèrent à cuire du pain. Ainsi périrent tous les hommes adultes de ce quartier, alors qu’ils ne possédaient pas d’armes et qu’ils s’étaient mis à l’écart de la bataille, la plupart dans leurs caves. (…) ».

Ces hommes furent fusillés tous ensemble près de l’écluse de Waulsort. Voici la liste de ces 13 fusillés :

-       Louis Cario

-       Désiré Cario

-       Sylvain Georges

-       Joseph Delmotte

-       Pierre Delmotte

-       Camille Soudnonghel

-       Maurice Léonard

-       Désiré Dony

-       Edouard Pierre

-       Léon Collard

-       Emile Herbiet

-       Fernand Léonard

-       Edmond Richard

(Témoignage recueilli par le Chanoine Schmitz et Dom N. Nieuwland dans le cadre de leur collection de Documents pour servir à l'histoire de l'invasion allemande dans les provinces de Namur et de Luxembourg)

© 2011-2018 Ambiances asbl - Crédits - Bibliographie - Contact - f / t / g+